Éditions Lumumba Guinée Conakry Guinée Conakry : Situation des jeunes (suite)

Guinée Conakry : Situation des jeunes (suite)

(Jeune entrepreneure Guinéenne)

Une importante catégorie de jeunes s’est également lancée dans l’entrepreneuriat pour créer et gérer leurs propres entreprises. Des start-ups et PME deviennent beaucoup plus nombreuses dans la ville. Les expériences comme le disent certains, manquent certes, mais ces jeunes prennent le risque d’investir des dizaines et des centaines de millions pour la réalisation de leurs rêves. Des domaines tels que l’agriculture, l’élevage, les technologies de l’information et de la communication, le transport et la logistique, la gastronomie et tant d’autres sont explorés dans le seul but de tirer des profits pour s’autonomiser davantage.

Une partie minoritaire a décidé en fin de compte de se lancer en politique. Ce terrain, qualifié d’ailleurs par des spécialistes de terrain glissant ou miné est un champ investi principalement par des jeunes se trouvant dans la capitale Conakry. Ceux qui partagent les mêmes visions et passions politiques rejoignent les partis politiques en place.

D’autres qui ne veulent plus continuer avec ceux existants en créent pour conquérir le pouvoir. Le troisième groupe dans tout ce lot qui ne veut pas être dans ces deux tendances, trouve mieux sa place dans les débats politiques. Une façon légitime pour eux de continuer le combat dans les analyses, la critique et l’apport des suggestions objectives et parfois subjectives aux partis politiques en place.

Les jeunes journalistes, sont de nos jours dans cette optique. Ils sont des analystes d’actualités politiques et socioéconomiques, commentent les discours politiques et veillent de près à ce que les meetings et assemblées générales des partis politiques du pays puissent être relayés pour l’opinion nationale et internationale. C’est un acquis et un geste à la fois qu’il faille saluer et encourager surtout.

En dehors de toutes ces couches sociales, il est important de pointer du doigt les ouvriers notamment les menuisiers, les maçons, les ferrailleurs, les plombiers etc. qui de leur côté acceptent d’apprendre efficacement un métier et aider d’autres citoyens qui sont dans les besoins. Ils sont considérés sans complaisance comme les vrais architectes du développement de la Guinée. Leurs expériences et leurs talents font de la Guinée un pays à énorme potentiel technique.

D’autres, qui se battent dans l’ombre acceptent une formation pointue et de riches expériences pour travailler dans des entreprises et institutions nationales et internationales présentes dans le pays. Ce sont les jeunes cadres, persévérants et ambitieux d’une Guinée dans laquelle le climat et l’environnement des affaires sont appréciables. Malgré les différentes migrations qu’ils effectuent d’une entreprise à une autre ou d’un département à un autre, il faut noter leur courage pour résister face à tout ces changements qui est remarquable.



Related Post