Éditions Lumumba Algérie Algérie: Situation des jeunes

Algérie: Situation des jeunes

Les jeunes algériens sont fortement touchés par le chômage. Le taux de chômage en Algérie a atteint 11,7% en septembre 2018

Le nombre de la population en chômage a ainsi été estimé à 1,462 million de personnes, précisent les résultats de l’enquête réalisée par l’ONS (Office National des Statistiques) intitulée « activités, emploi et chômage en septembre 2018 ».

Des disparités significatives sont observées selon l’âge, le niveau d’instruction et le diplôme obtenu, Concernant le taux de chômage des jeunes de la tranche d’âge 16-24 ans, il a atteint 29,1% en septembre dernier. Pour cette tranche d’âge, le taux de chômage a atteint 24,6% chez les hommes et 51,3% chez les femmes.

Par ailleurs, la répartition des chômeurs selon le diplôme obtenu fait ressortir que 45.7 %  n’ont aucun diplôme, les diplômés de la formation professionnelle en constituent 26,4% et que les diplômés de l’enseignement supérieur en forment 27,9%

En moyenne, plus d’un chômeur sur deux (56,9%) est un chômeur de longue durée, cherchant un poste d’emploi depuis une année ou plus.

Quant à la population occupée (personnes ayant un emploi), elle a été estimée à 11,001 millions de personnes en septembre dernier (82,2%  pour les hommes et 17.8 % de femmes).

Par secteur juridique, il est constaté que le secteur privé absorbe 62,8% de l’emploi total, contre 37,2% pour le secteur public.

Pour absorber le chômage l’Etat Algérien  a mis en œuvre plusieurs dispositifs au profit des jeunes :

a)   Le travail indépendant (création d’activités) :

  • 1)   ANSEJ (Agence Nationale de Soutien à l’Emploi des Jeunes) 
  • 2)   CNAC (Caisse Nationale d’Assurance Chômage) 
  • 3)   ANGEM (Agence Nationale de Gestion de Micro –crédit) 

b)   Le travail salarié :

  • 1)   DAIP (Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle)

2) Mesures d’aide et d’encouragement à l’emploi .



Related Post